Shell - Commandes diverses

uname

Affiche des informations sur le système

Syntaxe : uname [-mnrsa]

Options principales :

-m : affiche le type de la machine.
-n : affiche le nom de la machine.
-r : affiche le numéro de version du système.
-s : affiche le nom du système.
-a : affiche toutes les informations ci dessus.

Exemple :
uname -rs : le système répond (c'est un exemple !) SunOS 5.9

On est donc sur une machine utilisant le système d'exploitation SunOS 5.9, également connu sous le nom de Solaris 9.

apropos

Recherche un mot-clé dans les pages de manuel

Syntaxe : apropos motclé

Exemple :
apropos compresser : renvoie la liste des commandes relatives à la compression de fichiers :

bzcat [bzip2]        (1)  - Décompresser les fichiers sur stdout
gunzip [gzip]        (1)  - Compresser ou décompresser des fichiers
gzexe                (1)  - Compresser sur place les fichiers exécutables
gzip                 (1)  - Compresser ou décompresser des fichiers
zcat [gzip]          (1)  - Compresser ou décompresser des fichiers
znew                 (1)  - Recompresser des fichiers .Z en des fichiers .gz

man

Affiche le manuel en ligne correspondant à la commande commande.

Syntaxe : man commande

Exemple :
man ls : manuel de la commande ls.

passwd

Changer de mot de passe

Syntaxe : passwd

Exemple:
passwd

Le système vous répond :

Changing password for user votre_nom_de_login
Changing password for votre_nom_de_login
(current) UNIX password:

Vous devez entrer votre ancien mot de passe.
Puis le système demande :

New password:
Retype new password:

Le système vous demande d'entrer 2 fois votre nouveau mot de passe, pour être sûr que vous vous en souvenez ! .

Protégez votre mot de passe
Ne l'écrivez nulle part, mémorisez-le. Ne le divulguez pas, ne le partagez pas.

Choisissez un mot de passe difficile à trouver
N'utilisez pas quelque chose que vous pouvez trouver dans un dictionnaire quelque soit la langue. N'utilisez pas le nom d'un ami, enfant, animal, personnage ou lieu connu, ni de variation sur votre nom personnel ou votre nom de connexion. N'utilisez aucune information personnelle qui soit accessible comme votre date de naissance, adresse, numéro de téléphone, plaque d'immatriculation, numéro de sécurité sociale.

Utilisez une combinaison de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de signes de ponctuation. Par exemple, la première lettre de chaque mot dans une phrase.

Quand vous choisissez un nouveau mot de passe, assurez-vous qu'il n'ait rien en commun avec l'ancien.
passwd essaiera de vous empêcher de choisir un mot de passe réellement mauvais, mais il n'est pas infaillible

Quand tous les critères seront remplis, le système validera le changement en répondant :

passwd: all authentication tokens updated successfully.

history

Affiche l'historique des commandes

Syntaxe : history [-r]

Option principale : -r : affiche la liste en ordre inverse.

alias

Définition ou redéfinition de commande.

Syntaxe : alias nom 'commande'

NB : Notez que la définition de l'alias doit être entre ''

Exemples :
alias : sans paramètres, affiche la liste des alias prédéfinis dans votre fichier de configuration .cshrc. Par exemple, la ligne :
alias h 'history \!* | tail -50 | more' signifie qu'en tapant h, vous affichez l'historique (history) des 50 dernières commandes (tail -50), page par page (more). alias dir 'ls -l' : taper dir devient équivalent à taper ls -l.

Pour supprimer l'effet d'un alias, taper : \nom
Pour désaliaser une commande pour le reste de la session, taper : unalias nom

ps

Liste les processus.

Syntaxe : ps [-Aef]

Options principales :

-A : affiche tous les processus. -e : affiche tous les processus. -f : affiche toutes les informations.

Exemple :
ps -Af | head -5 : affiche les informations relatives aux 4 premiers processus.

UID   PID  PPID  C    STIME TTY      TIME CMD
root     0     0  0   nov 08 ?        0:00 sched
root     1     0  0   nov 08 ?        0:03 /etc/init -
root     2     0  0   nov 08 ?        0:01 pageout
root     3     0  0   nov 08 ?       10:00 fsflush

Les 8 champs correspondent à :

UID : propriétaire du processus.
PID : numéro du processus.
PPID : numéro du processus-père.
C : obsolète.
STIME : heure de début du processus.
TTY : pseudo-terminal contrôlant le process.
TIME : durée d'exécution du processus.
CMD : nom de la commande.

Dans la pratique, nous n'avons besoin que des champs UID,PID et éventuellement TIME.

kill

Supprime un processus.

Syntaxe : kill -signal numero

Option principale : -signal est le numéro du signal envoyé au processus :

-1 : simule une déconnexion.
-15 : ordonne au processus de se terminer normalement.
-9 : ordonne au processus de se terminer inconditionnellement comme dans le cas des processus qui bouclent.

Exemple :
On récupère le numéro du processus par la commande ps dans le champ PID.
ps -Af | grep rbidocho renvoie la liste de tous les processus lancés par l'utilisateur rbidocho.

rbidocho  1724  1722  0  Nov 28 ?         0:00 -csh
rbidocho  1749  1747  1  Nov 28 ?         0:00 -csh
rbidocho  1759  1724  8  Nov 28 ?        46:16 essai

Le processus 1759 correspondant au programme essai semble boucler (Il tourne depuis plus de 46 h !.
Pour le supprimer, on tape :
kill -9 1759